Petite enfance : mieux répondre aux besoins des familles

Intégrée dans le giron communautaire par la fusion entre les ex-CCT et CC2H, la compétence petite enfance a fait l’objet d’une réflexion sur 2 ans.

La collectivité s’est appuyée sur l’expertise d’un cabinet spécialisé, qui a notamment dressé le diagnostic du territoire et accompagné les réflexions. La courbe démographique du territoire couplée à l’offre d’accueil collectif et individuel indiquent une offre adaptée et suffisante. Le taux de couverture en témoigne : pour les enfants de moins de 3 ans, ce taux est de 108% (données quantitatives), ce qui indique également que l’offre est supérieure à la demande.

La réflexion du groupe de travail sur deux ans a permis d’aboutir à une feuille de route en juin 2018, lors d’un séminaire avec l’ensemble des délégués communautaires. Celle-ci pose que les crèches de Velaine-en-Haye et de Manonville relèvent du giron communautaire.

Les crèches de Toul, faisant partie des outils de la politique sociale de la ville et étant donné les spécificités d’organisation à l’échelle d’une ville centre, avec la nécessité de faire face à une forte demande locale, restent gérées par la commune. Le Relais Assistantes Maternelles, Parents, Enfants (RAMPE) relève également de la CC Terres Touloises depuis le 1er janvier 2019, afin notamment d’étendre son action à l’ensemble des 41 communes du territoire.

Enfin, pour améliorer le service rendu et les informations relayées aux familles et communes, la collectivité se donne pour mission de coordonner les outils liés à la petite enfance à l’échelle du territoire.

Contenu associé